NADDAF

PLAIDOYER: NADDAF A L’ASSEMBLEE NATIONALE POUR LA CAUSE DES VICTIMES DE L’ÉROSION CÔTIÈRE

0 Commentaires
Le vendredi 18 septembre une équipe de Naddaf Aijd conduite par M.  Adjivéna Komlavi Koissi et Abel YIKPO s’est rendue au parlement Togolais dans le cadre du plaidoyer pour la prise ne charge des victimes de l’érosion côtière au Togo.
Le film documentaire “les oubliées de la côte” retraçant la misère et la précarité dans laquelle vivent les victimes du phénomène et surtout les femmes et jeunes filles a été projeté aux députés.
En tout 28 Députés de deux commissions notamment
– la commission environnement et changement climatique
– la commission finance ont participé à cette séance de projection de film suivi de débat. Les élus du peuples ont montré un intérêt à la situation des victimes et ont promis faire une sortie sur le terrain afin de voir tout ce que Naddaf Aijd a relevé. Aussi, les députés ont pris l’engagement d’œuvrer pour que la situation des victimes changent positivement et s’il le faut des interpellations seront adressées à des ministres en charge de ces secteurs.
Il faut dire que le phénomène de l’érosion côtière s’est vraiment accentué depuis 2012 avec la mise en œuvre du projet LCT occasionnant plus de 3000 victimes hommes, femmes, jeunes filles/garçons et enfants qui ont perdu leur maison, travail…
Pour rappelle, le film documentaire a été tourné en février 2020 dans le cadre du projet “AVENIR” financé par l’Union Européenne à travers France Volontaire Togo. Il sera diffusé bientôt sur une chaîne de TV Togolaise lors de la journée Internationale de Réduction des Risques de Catastrophes.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.